Une nouvelle décennie commence et vous avez peut-être pris une bonne résolution : perdre du poids (ou du moins, faire fondre cet embonpoint qui vous colle à la peau depuis les fêtes de fin d’année). Et si l’on vous disait que la trottinette électrique peut vous aider à atteindre votre objectif ? Bon, certes, elle ne remplacera jamais une séance à la salle, mais si vous utilisez quotidiennement votre précieux EDP, lancez-vous dans cette petite routine de 6 exercices pour se muscler en trottinette électrique. Votre balance vous remerciera !

1. Faites du gainage sans passer par la (terrible) planche

On la connait et on la redoute. La position de la planche est douloureusement efficace pour muscler en profondeur la sangle abdominale et les lombaires. Les plus courageux la font au saut du lit. Nous, on préfère se dire qu’on bossera nos abdos sur la route du travail. 

Eh oui, parce que slalomer entre les obstacles et maintenir son équilibre est un exercice en soi pour se muscler en trottinette électrique. Le petit plus : on ne se rend pas compte du temps qui passe contrairement à la planche où les secondes qui s’égrènent semblent durer des heures.

Alors, pour vous entraîner, vous devez être actif : pensez donc à contracter vos abdos dès que vous montez sur votre trott », sans cambrer les lombaires pour protéger le bas de votre dos. Bien évidemment, vous pouvez accentuer la difficulté en transformant votre parcours quotidien en parcours sportif : intégrez un slalom entre les arbres, les bancs ou les poteaux. Mais attention, respectez toujours le Code de la route et soyez prudent : un piéton renversé ne vaut pas des abdos en acier.

2. Descendez le guidon de votre trott »

Autre exercice pour se muscler en trottinette électrique : le squat !

Sur votre trott », vos deux pieds restent sur la plateforme et vos bras sont légèrement pliés sur le guidon. Dans tous les cas pour éviter des maux de dos, vous devez chercher à vous grandir, à garder le dos bien droit et les épaules basses, loin des oreilles pour ne pas contracter involontairement les trapèzes. 

En descendant le guidon de votre trottinette, vous allez donc devoir plier davantage vos jambes et basculer les fesses en arrière pour conserver la bonne posture. Pensez également à serrer les abdos pour protéger votre dos. Vous y êtes, voici un bien beau squat ! On repassera en revanche question style et panache… 

Qu’est-ce que ça muscle : les quadriceps, les lombaires, les abdos et les fessiers.

3. Testez les pompes sur trott »

Parce qu’il n’y a pas que le bas du corps qui peut être travaillé, voilà un petit exercice pour vous muscler en trottinette électrique qui fait la part belle aux bras.

Ici, nous passons aux choses sérieuses en réalisant une vingtaine de petites flexions de bras. Conservez les mains sur le guidon, maintenez vos coudes près de votre buste et approchez votre poitrine du guidon comme si vous tentiez de faire des pompes en position verticale. Gainez la sangle abdominale et faites attention à ne pas cambrer le bas de votre dos.

Qu’est-ce que ça muscle : les triceps. 

4. Roulez accroupi avec (ou sans) style

Si la position n’a vraiment rien de flatteur, cet exercice est redoutable pour se muscler en trottinette électrique. Au lieu de rester debout, effectuez plusieurs flexions en conservant vos mains sur le guidon. 

Accroupi, vous devrez maintenir votre équilibre et c’est loin d’être aussi simple qu’il y parait ! Vous allez avoir besoin d’une bonne dose d’abdominaux. Et pour vous relever, vous devrez compter sur vos cuisses. Enfin, après quelques sessions, on peut également vous assurer que vous serez immunisé contre les regards moqueurs et les remarques !

Qu’est-ce que ça muscle : les abdominaux et les quadriceps.

5. Jouez à Hulk dans les escaliers

Si vous prenez votre trottinette électrique tous les jours pour aller au travail, il y a fort à parier que vous devez utiliser un certain nombre d’escaliers sur le trajet. Que ce soit pour sortir d’un immeuble, descendre dans une bouche de métro ou rejoindre l’étage de votre bureau, vous pouvez vous servir de votre trottinette électrique pour muscler vos épaules et faire battre votre cœur (au sens propre du terme). 

Dès que vous devez prendre les escaliers, portez donc votre trott’ sur le dos. Et pour les plus courageux : quelques talons-fesses supplémentaires devraient vous achever.

Qu’est-ce que ça muscle : les épaules et le cardio.

6. Éteignez votre moteur et poussez !!!

Enfin, voici un dernier exercice pour se muscler en trottinette électrique ! Pour celui-ci, il va falloir vous passer de votre précieux moteur et vous occuper personnellement de l’accélération de votre trott ». Vos gambettes vont donc être mises à l’épreuve. 

Alors, comme sur un modèle classique, on va chercher le plus loin possible lors de la poussée et on relève bien la jambe. Bien sûr, pour éviter un travail unilatéral, on change régulièrement de jambe et on peut même se mettre au fractionné. Pendant une quinzaine de secondes, on accélère la poussée pour plus de vitesse, puis on reprend un rythme plus tranquille pendant une autre quinzaine de secondes. On réitère ce petit manège quatre fois de chaque côté.

Qu’est-ce que ça muscle : les ischio-jambiers, les quadriceps, les mollets et les fessiers.

Cette routine d’exercices pour se muscler en trottinette électrique vous permettra de travailler l’ensemble de votre corps. Mais pour qu’elle soit un minimum efficace, vous devez la répéter le plus souvent possible. Alors, dès que vous avez besoin de vous déplacer, sortez votre trott’ et c’est parti ! Sachez malgré tout que si vous avez troqué votre vélo ou vos rollers pour une trottinette électrique, la dépense énergétique est loin d’être équivalente… Et bien évidemment, restez toujours prudent et maître de votre EDP et respectez la nouvelle réglementation en vigueur !