1° La fréquence d’utilisation :

  • Occasionnelle (Quelques fois / mois) : Principalement pour les personnes qui désirent faire une petite balade de temps en temps lors des beaux jours de printemps et de l’été.
  • Régulière (2 à 3 fois / semaine) : Une pratique qui correspond déjà à un usage important pour les personnes actives qui recherchent un certain confort.
  • Intensive (tous les jours) : Pour les personnes qui vont utiliser leur gyroroue comme un moyen de locomotion à part entière.

2° La vitesse :

Le choix de ce paramètre vous est propre mais sachez que plus vous aurez un gros moteur, plus la batterie durera longtemps et plus vous serez en sécurité lors de votre vitesse de croisière. Nous vous conseillons d’avoir une vitesse de croisière inférieure à votre vitesse de pointe supérieure d’au moins 5 km/h.

Attention, car la législation n’autorise qu’au maximum une vitesse de 25km/h sur la voie publique. Donc si vous désirez vous faire plaisir en battant des records de vitesse, ce ne sera pas sur les pistes cyclables, et encore moins sur les trottoirs.

Petite astuce (que nous ne conseillons pas) : Sachez que la plupart des gyroroue se débrident avec une application smartphone.

3° L’autonomie :

Comme pour le vélo à assistance électrique et la trottinette électrique le critère essentiel pour choisir votre gyroroue est l’autonomie de la batterie. Ce choix doit correspondre au besoin et donc à l’utilisation que vous allez faire de votre gyroroue.

Il faut savoir que l’autonomie varie en fonction de plusieurs critères d'utilisations :

  • Le poids de l’utilisateur plus ce qu’il transporte.
  • Le relief et la qualité de terrain où vous roulez.
  • Les conditions climatiques (chaud, froid).
  • L'état de votre gyroroue, comme le gonflage du pneu par exemple.
  • La façon de rouler (dynamique, en douceur).

Petite astuce : Prenez toujours une autonomie égale à 2 fois votre trajet quotidien pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate.
2 raisons à cela :

  • Tenez compte du vieillissement de la batterie et donc de la perte d'autonomie graduelle dans le temps.
  • Vous l'utiliserez très probablement plus que ce que vous prévoyez en investissant. Vous constaterez que l’on s’attache vite à sa gyroroue et aux modes de déplacements liés.

Pour vous donner une idée, une batterie de 130Wh peut tenir jusqu’à 15 km en moyenne, celle en 170Wh jusqu’à 20 km, en 260 Wh jusqu’à 35 km, celle en 340W h jusqu’à 50 km et en 680 Wh 60 km.

4° La batterie de la gyroroue :

La batterie impacte la gyroroue sur différentes caractéristiques telles que son autonomie, sa puissance d’accélération, son maintien de l’allure en côtes, sa vitesse maximale, etc. La performance de la batterie est exprimée par :

  • Sa tension exprimée en Volt (V).
  • Sa capacité exprimée en Ampère-Heure (Ah).

Pour simplifier les choses plus vous avez de tension (V), plus vous aurez l'impression de puissance et plus vous avez d'ampère-heure (Ah), plus vous aurez d'autonomie.

Enfin pour calculer la puissance d’une gyroroue en Watts, il faut multiplier la tension de sa batterie exprimée en volts par l'intensité exprimée en ampères. Par exemple une gyroroue de 34V 10 Ah fait 340W.

5° Le poids :

De 11 à 20kg. Le poids est un élément très important si vous désirez utiliser votre gyroroue comme déplacement multimodal : par exemple dans les transports en commun, ou pour monter les escaliers en arrivant à votre travail ou chez vous… Mieux vaut éviter de négliger ce critère car soulever plusieurs fois par jour même un poids qui vous parait léger au début peut vite devenir une contrainte.

Petite astuce : généralement les gyroroues disposent d’une poignée de portage qui facilite grandement le transport de la roue.

6° La taille de la roue :

Pour un grand confort au quotidien, l’équation est facile à retenir. Plus vous avez une grosse roue, meilleurs seront votre confort et votre sécurité. En revanche la maniabilité sera légèrement moins bonne.
Voici un tableau récapitulatif afin de vous aider à bien choisir la taille de votre roue.

7° La programmation électronique :

C’est un aspect important qu’on ne retrouve pas sur les trottinettes électriques et les vélos à assistance électrique. Quand vous investissez dans une gyroroue, vous investissez dans un engin hautement technologique, c’est pour cela que la qualité de la programmation doit-être irréprochable.

  • Les alertes de sécurité : Elles vous mettent en garde quand vous vous approchez trop près des limites de la gyroroue. Par exemple, si vous commencez à être trop incliné, à aller trop vite ou encore à atteindre la fin de réserve de la batterie. Toutes ces alertes doivent fonctionner parfaitement pour vous éviter la catastrophe d’une chute par exemple.

Comment ça fonctionne ? En général, la roue vous envoie des alertes sonores et si jamais vous ne réagissez pas, elle utilise ce qu’on appelle le TILT BACK. Le tilt back, c’est le dernier rempart de sécurité, ici la roue reprend le contrôle, vous ralentit si vous allez trop vite, ou encore se redresse si vous être trop incliné.

Nous vous conseillons catégoriquement de ne jamais retirer toutes ces alertes car cela serait prendre un gros risque pour vous mais aussi pour les personnes autour de vous.

  • Les réglages d’optimisation des performances : Ces réglages peuvent permettent de calibrer la gyroroue. Il est possible de définir également les modes d’utilisation ou de conduite. Par exemple, avec un mode expert la gyroroue sera plus à l’aise sur le plat, il faudra donner moins d’amplitude dans le mouvement pour que la roue réagisse, elle sera beaucoup plus réactive mais du coup pardonnera moins les erreurs. A l’inverse un mode débutant nécessitera de plus amplifier son mouvement donc la gyroroue sera plus tolérante et moins vive.

8° Phare/réflecteur avant et phare/réflecteur arrière :

Parce que la sécurité est l’affaire de tous, nous vous conseillons vivement de valider au minimum les réflecteurs sur l’avant ou l’arrière de votre Gyroroue.

Petite astuce : Si vous n’en avez pas, il existe de nombreux accessoires pour voir et être vus de tous, ainsi que toute une palette d'accessoires pour améliorer le plaisir de la gyroroue.

Voir nos accessoires pour gyro roue

9° Le SAV et les garanties :

La garantie et le SAV se doivent d’être des points essentiels dans le choix de votre gyroroue. Beaucoup de fabricants distinguent la garantie apportée sur la partie mécanique (la gyroroue en elle-même) du moteur et de la batterie. Les durées de garanties s’étalent de 1 à 5 ans généralement sur la partie gyroroue et de 8 mois à 3 ans pour le moteur et la batterie. Aussi, certains fabricants donnent un nombre de cycles de charges garanti pour la batterie.

Conseil important : nous vous conseillons de ne jamais négliger cette partie. Si vous le pouvez, prenez toujours une extension de garantie ainsi qu’une assurance afin d’éviter les mauvaises surprises qui peuvent gâcher votre plaisir en cas de sinistre.

Voir les garanties et services

Nous espérons avoir réussi à vous aider dans la compréhension des critères de choix pour l’achat de votre futur trottinette électrique.
Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner, si vous avez des questions, est de ne pas hésiter à nous contacter : contact@li6.fr
Nous serons ravis d’échanger avec vous par mail ou de vous rappeler par téléphone afin de vous conseiller au mieux.
Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous. Vous aiderez peut-être une autre personne à faire le bon choix.